COLLECTION n°2

18.01 - 16.03  2013

NICOLAS GARAIT-LEAVENWORTH / ALEXEJ MESCHTSCHANOW / RENAUD REGNERY
/ SLAVS AND TATARS / GEERTEN VERHEUS


at Interior and the collectors, 24 rue Lanterne, Lyon 1 (fr)


For this second exhibition, we’ve mainly focused on Berlin and Lyon. We met several artists who experiment the limits between decor, object, art and design. This exhibition found its coherence through encounters in a sensitive experience of inhabited space with works that refer to the cultures of Western and Eastern countries, between entertainment and geopolitical reflections, form and functionality.

Nicolas Garait-Leavenworth's work is mainly based on research on history, fiction and space. He presents The Weather scales, a mural painting, made from weather value scales retrieved from the internet. By taking from everyday life what is no longer so visible, one’s could give a new and unstable status: here, the vocabulary of minimalism and geometric abstraction is joined by economic figuration, real-time information and statistics, in order to offer a scale whose values can only be determined by the viewer.

Alexej Meschtschanow essentially works in sculpture by creating metal structures that stage recovered objects or images. By raising or lighting, his sculptural interventions accompany or constrain our perception. A 1950s stool from Berlin and a vintage picture of a candidate from an old Hollywood movie casting float around the apartment like ghosts struggling with oblivion and memory.

Renaud Regnery is engaged in a painting that originates in our interior environments. Each painting is created from wallpaper, the industrialized graphic motifs becoming a malleable material, transformed by all sorts of techniques such as silkscreen printing or oil painting.

Slavs and Tatars is an artist’s collective who present themselves as "a faction of polemics and intimacy dedicated to an area east of the former Berlin Wall and west of the Great Wall of China known as Eurasia. "Their work is articulated between the production of texts and visual works. In the apartment, they present several posters that are linked to history of Eastern European countries. These few messages on the walls are also accompanied by a reading/performance by Payam Sharifi, 79.89.09.

Geerten Verheus is a Dutch artist living and working in Berlin. Verheus' sculptural installations and collages usually function not through narrative content, but rather through intuitive associations with the unorthodox materials he uses and the interrelationships he creates between them. He presents the in-situ installation MEDIUM, engaging visitors in an intimate experience of space. This installation works through the simple exaggeration of the presence of an everyday object, a ribbon curtain. An object that, in itself, has minimalist characteristics. Placed in the corridor leading to the bathroom, this work takes on its full meaning, plunging the visitor into an unexpected exploration of the place.
Pour cette deuxième exposition, notre regard s’est porté essentiellement entre Berlin et Lyon. Nous avons voulu croiser plusieurs artistes qui expérimentent les limites entre décor, objet, art et design. Cette exposition a trouvé sa cohérence au fil des rencontres dans une expérience sensible de l'espace habité avec des oeuvres qui interrogent les cultures de pays de l’Ouest et de l’Est, entre entertainment et réflexions géopolitiques, forme et fonctionnalité.

Nicolas Garait-Leavenworth travaille principalement à partir de recherches sur l’histoire, la fiction et l’espace. Il présente The Weather scales, une peinture murale, faite à partir de échelles de valeur météo récupérées sur internet. En prélevant dans le quotidien ce qu’on ne voit plus tant il est visible, on lui donne un statut nouveau et instable : ici, le vocabulaire du minimalisme et de l’abstraction géométrique est rejoint par celui de la figuration économique, de l’information en temps réel et des statistiques, afin de proposer au spectateur une échelle dont il sera le seul à pouvoir déterminer les valeurs.

Alexej Meschtschanow travaille essentiellement la sculpture en créant des structures métalliques qui mettent en scène des objets ou des images récupérées. En les surélevant ou en les éclairant, ses interventions sculpturales accompagnent ou contraignent notre perception. Un tabouret des années 50 de Berlin et une photo d’une candidate d’un casting d’un vieux film Hollywoodien flottent dans l’appartement comme des fantômes en lutte avec l’oubli et la mémoire.

Renaud Regnery est engagé dans une peinture qui prend naissance dans nos environnements intérieurs. Chaque peinture est créée à partir d’un papier peint, les motifs graphiques industrialisés devenant une matière malléable, transformée par toute sorte de technique comme la sérigraphie ou la peinture à l’huile.

Slavs and Tatars sont un collectif d’artistes qui se présente comme « une faction de polémiques et d'intimités consacrée à une zone située à l'est de l'ancien mur de Berlin et à l'ouest de la Grande Muraille de Chine connue sous le nom d’Eurasie. » Leur travail s’articule entre la production de textes et d’oeuvres visuelles. Ils présentent ainsi dans l’appartement plusieurs posters qui renvoient à une histoire de l’affiche des pays de l’Est. Ces quelques écrits aux murs sont surtout accompagnées d’une lecture/performance de Payam Sharifi, 79.89.09.

Geerten Verheus est un artiste holllandais vivant et travaillant à Berlin. Les installations sculpturales et les collages de Verheus fonctionnent le plus souvent non pas à travers un contenu narratif, mais plutôt à travers des associations intuitives avec des matériaux peu orthodoxes qu’il utilise et les interrelations qu’il crée entre eux. Il présente l’installation in-situ MEDIUM, engageant les visiteurs dans une expérience intime de l’espace. Cette installation fonctionne grâce à la simple exagération de la présence d’un objet du quotidien, un rideau de rubans. Un objet qui, en soi, a des caractéristiques minimalistes. Placée dans le couloir menant à la salle de bain, cette oeuvre prend tout son sens, plongeant le visiteur dans une exploration inattendue du lieu.


© 2020 Interior and the collectors / Legal terms